Glossaire

    • Absorbant : poudre capable d'absorber des quantités importantes de liquide. Le pouvoir absorbant se réfère à la quantité de liquide absorbée pour une quantité donnée de poudre. Une valeur élevée détermine une bonne qualité de poudre.
    • Action de la mousse
      Action mécanique : la mousse couvre la surface en feu et stoppe la réaction de combustion avec l'oxygène par étouffement
      Action chimique : le film se forme à la surface du combustible et isole de l'oxygène.
      Action physique : la mousse rend l'eau ''mouillante'' : l'eau s'étale, augmente le refroidissement et pénètre le solide.
    • AFFF : Agent Formant un Film Flottant. Cette propriété permet à la solution moussante de créer un film d'eau à la surface des hydrocarbures.
    • Agent de Suppression de Vapeurs : additive moussant conçu pour résister à la destruction par les acides, les produits alcalins, les réactifs chimiques. Voir STOPAL.
    • Antigel : produit chimique destiné à abaisser le point de congélation d'un émulseur.
    • AR : Alcohol-Resistant. Souvent appelé émulseur Polyvalent. Cette propriété permet à la solution moussante de former un "gel" à la surface des solvants polaires résistant à la destruction.
    • Aspect
 : La poudre extinctrice est généralement décrite comme une poudre fine d'écoulement fluide.
    • Mousse "aspirated" : ceci décrit une mousse formée avec une lance ou un canon qui incorpore de l'air dans la solution moussante.
    • Biodégradation : Capacité des microorganismes à digérer les composants organiques pour les transformer en CO2 et H20. Une valeur élevée du rapport DBO/DCO indique un niveau de biodégradabilité élevé.
    • Canon : 
Equipement généralement fixe destiné à projeter de la mousse sur l'incendie.
    • Centrifugation : procédure de contrôle du taux de sédiments. Surtout utilisé pour les émulseurs protéiniques.
    • Classe A :
 feu de solides tel que papier, carton, bois, laine, textile, plastique, pneus...
    • Classe B : 
feu de liquide de type hydrocarbure ou solvant. Ces deux types de liquides doivent être combattus différemment en cas de feu.
    • Classe C
 : feu de gaz.
    • Classe D
 : feu de métal.
    • Classe E
 : feu impliquant la possibilité de contact électrique.
    • Classe F
 : feu d'huile ou graisse végétale.
    • Classes de feux : deux systèmes cohabitent en Europe et aux Etats-Unis.
    Amérique Europe Australie/Asie Combustible/Risque
    Classe A Classe A Classe A Solides
    Classe B

    Classe B

    Classe C

    Classe B

    Classe C

    Liquides

    Gaz

    Classe C Classe E Classe E Feux électriques
    Classe D Classe D Classe D Métaux
    Classe K Classe F Classe F Huiles et graisses de cuisine

     

     

     

     

     

     

     

     

    • Coefficient d'étalement : c'est l'expression de la différence entre la tension superficielle du cyclohexane et la somme des tensions superficielles et interfaciales de la solution moussante. Il qualifie la capacité de formation d'un film flottant d'eau sur hydrocarbures. Plus le coefficient d'étalement est élevé, plus la formation du film est possible.
    • Couleur
 : La poudre extinctrice est colorée pour des raisons commerciales et d'identification. La poudre ABC est de couleur crème ou jaune au Royaume Uni et en Scandinavie.
    • Compactage : 
Le compactage se produit en cas de stockage prolongé. Ceci arrive en emballage d'origine ou dans le corps de l'extincteur. Une poudre de bonne qualité va résister au compactage sans affecter sa performance.
    • Compatibilité: possibilité d'employer simultanément deux émulseurs différents sur un même feu.
    • Composant : En référence au produit actif contenu dans la poudre. Par exemple, la poudre ABC40 contient 40% de Mono Ammonium Phosphate.
    • Concentration : c'est le pourcentage d'émulseur mélangé à l'eau pour former la solution moussante. Par exemple, un émulseur 6% sera dosé à 6% ajoutés à 94% d'eau pour former 100% de solution moussante.
    • Conservateur : composé chimique qui empêche la décomposition du produit par les micro-organismes.
    • Corrosion : phénomène d'oxydation des métaux. Ceci provoque leur destruction.
    • DBO : Demande Biochimique en Oxygène : ce test quantifie la quantité d'oxygène utilisée par les microorganismes pour digérer le produit.
    • DCO : Demande Chimique en Oxygène : ce test quantifie la quantité de carbone organique à dégrader (oxyder) dans le produit.
    • Décantation : il s'agit d'une mesure du temps nécessaire pour qua la mousse perde son eau de constitution.
    • Densité : c'est l'expression d'un poids de liquide par unité de volume.
    • Densité apparente
 : Densité d'un volume donné de poudre extinctrice comparé avec un volume d'eau équivalent ; exprimé en g/100ml.
    • Distribution des particules : 
Se réfère à la taille des particules de poudre et à leur distribution, exprimée en pourcentage.
    • Doseur : système qui permet d'ajuster la concentration d'émulseur dans l'eau.
    • Durée de vie
 : Temps annoncé par le fabricant pour apprécier la durée d'utilisation possible de l'émulseur, exprimé en années.
    • Ecotoxicité : évaluation des propriétés toxiques du produit en cas de rejet dans l'environnement. Les critères d'évaluation habituels sont basés sur les protocoles de l'OCDE qui évaluent l'effet toxique sur les algues, les poissons et les daphnies.
    • Emulsifiant : ne pas confondre avec les émulseurs ; c'est un tensioactif qui a la propriété de créer une émulsion entre des liquides non miscibles pour former une seule phase.
    • Emulseur
 : Produit liquide concentré conditionné en jerricans ou futs, destiné à être mélangé à un pourcentage donné avec de l'eau pour former une solution moussante extinctrice.
    • Encapsulation : technique qui permet d'incorporer un composant chimique dans une ''coque'' qui va libérer le produit dans des conditions particulières. Cette technique est très utilisée dans l'industrie pharmaceutique pour libérer les principes actifs en fonction des conditions du processus digestif.
    • EN 1568 : Norme Européenne de classement des émulseurs. Elle est divisée en 4 parties :
      Partie 1 : Classement sur feux d'hydrocarbures en Moyen Foisonnement
      Partie 2 : Classement sur feux d'hydrocarbures en Haut Foisonnement
      Partie 3 : Classement sur feux d'hydrocarbures en Bas Foisonnement
      Partie 4 : Classement sur feux de produits polaires en Bas Foisonnement
    • EN3 : Norme européenne spécifique pour les extincteurs. Elle englobe les essais pour les feu de classe A, B, C, F.
    • Extinction : 
Pour les combustibles de classe A, B et C, la poudre extinctrice éteint grâce à sa capacité à fixer les radicaux libres émis lors de la réaction chimique de combustion sur les particules de poudre. Pour la classe D, c'est la température élevée du métal en fusion qui fond la poudre, qui forme alors une barrière entre l'oxygène de l'air et le métal en fusion en créant une croute étanche.
    • FAS : Fire Attack System: qualifie un système dédié autonome pour l'attaque des feux avec une efficacité élevée d'abattage des flammes à Haute pression de 140 à 200 Bars (2000-3000 psi). Voir Haute Pression.
    • FF : Fluorine Free ; Emulseur Sans Fluor : il s'agit d'un émulseur qui ne contient aucun composant organique perfluoré.
    • FFF : Fluorine Free Foam : Emulseur Sans Fluor : Emulseur qui ne contient AUCUN composant perfluoré. Voir FREEDOL
      Certains fabricants utilisent ce terme alors que leurs émulseurs en contiennent des doses faibles, non nulles !
    • FFFP : Emulseur basé sur l'hydrolysat protéinique avec une quantité adaptée de tensioactif fluoré pour obtenir un effet de type AFFF (formation du film aqueux).
    • Fluidité : 
C'est la capacité de la poudre à s'écouler ; exprimée en g/s.
    • Foisonnement : c'est l'expression du volume de mousse divisé sur le volume de solution moussante la constituant. Le foisonnement dépend étroitement du type d'émulseur et de l'équipement.
      • Bas Foisonnement : la valeur se situe entre 5 et 20: l'application type est faite avec des lances et des canons.
      • Moyen Foisonnement : la valeur se situe entre 20 et 200.: l'application type est faite avec des déversoirs à mousse ou des lances à moyen foisonnement.
      • Haut Foisonnement : la valeur varie de 200 à 1000: l'application type est faite avec des générateurs Haut Foisonnement.
    • FP : Fluoro Protéine : Emulseur basé sur l'hydrolysat protéinique avec une quantité faible de composé perfluoré.
    • Garantie : Les émulseurs sont garantis 5 ans ou 10 ans. Cette garantie est applicable si l'émulseur est conservé dans les conditions adéquates :
      • A l'abri des rayons du soleil et de chaleur excessive
      • Conservé dans son emballage d'origine fermé
      • Stocké dans une cuve préalablement propre et sèche ; la cuve doit être maintenue pleine
      • Stocké en USD.
    • Générateur Haut Foisonnement : appareil qui permet d'introduire de l'air dans la solution moussante pour obtenir un foisonnement de 400 à 1000.
    • Gesip : Groupe indépendant Français pour l'industrie Pétrochimique. L'agrément pour les émulseurs et reconnu par la plupart des pays francophones, notamment en Afrique.
    • Glycols : classe de solvants largement utilisés dans les émulseurs pour leurs propriétés antigel et stabilisantes.
    • Haute pression : pour les applications anti incendie
      • 40 Bars – 600 psi = qualifié comme haute pression pour les camions pompiers
      • 100/200 Bars – 1500/30000 psi : Très Haute pression pour les systèmes d'attaque
    • Hydrocarbure : 
Carburant contenant des molécules formées avec de l'hydrogène et du carbone (Heptane, essence, gazole, kérosène, fuel...)
    • Pouvoir hydrophobe : Il exprime la capacité de la poudre à repousser l'eau. Pendant la fabrication, la poudre extinctrice est traitée avec une huile silicone pour lui donner cette caractéristique.
    • Infra Rouge : le spectre IR est utilisé pour enregistrer 'l'empreinte digitale' d'un composé chimique tel que l'émulseur. Chaque produit est différent et possède un spectre unique.
    • Injection par le fond : technique d'injection de solution moussante par le fond des cuves de stockage.
    • Injecteur : Système Venturi conçu pour injecter l'émulseur dans un courant d'eau.
  • -

  • -

    • Lance : Equipement généralement portable destiné à projeter de la mousse sur l'incendie.
    • LastFire : Norme indépendante adopté par le monde anglo-saxon pou l'industrie pétro chimique. Cette norme n'est pas spécifique à un pays, mais a été adoptée par de nombreuse industries pour les émulseurs.
    • Miscibilité : possibilité de mélanger deux émulseurs différents dans une unité de stockage.
    • Mousse : c'est le résultat obtenu quand on applique la solution moussante avec un équipement incorporant de l'air, tel que lance ou canon.
  • -

    • OACI : Norme internationale de classement des émulseurs pour les aéroports civils. Elle classe les émulseurs sur feu de kérosène avec 3 niveaux de performance A, B, C.
    • OMI : Organisation de la Marine Internationale. L'OMI édite des règles pour le transport maritime et les bateaux, et notamment pour les émulseurs.
    • pH : cela qualifie l'acidité ou l'alcalinité d'un émulseur. Les émulseurs ont un pH variant entre 6 et 9. Un pH faible indique un excès d'acidité, un pH élevé indique un excès d'alcalinité.
    • Point d'écoulement : c'est la température la plus basse à laquelle il est possible d'utiliser l'émulseur. Cette température est supérieure au point de gel.
    • Point de gel : c'est la température à laquelle l'émulseur devient solide et ne peut plus être utilisé.
    • Pré mélange : 
Solution moussante constituée d'eau et d'émulseur, stockée avant son emploi. Largement utilisé dans les extincteurs.
    • Liquide polaire : 
Solvant tel que l'acétone, l'alcool,... miscible dans l'eau. Les solvants polaires doivent être éteints avec des émulseurs AR polyvalents FREEDOL, FILMEX, POLAREX.
    • Poudre (compatibilité) : Possibilité d'appliquer sur un feu en même temps de la poudre et de la mousse. En règle générale, 95% des émulseurs sont compatibles.
    • Pouvoir moussant : capacité d'un émulseur à former de la mousse en Bas, Moyen et Haut Foisonnement.
    • Protéinique : se dit d'un émulseur dont la base moussante est l'hydrolysat protéinique
  • -

  •  

     

    • L'indice de Réfraction : L'indice de réfraction est une valeur sans dimension qui décrit la réduction de la vitesse de la lumière qui se propage dans un milieu homogène.
    • Résidu : 
Caractéristique de l'extincteur. Selon la norme EN3, l'extincteur ne doit pas retenir plus de 10% du contenu après complète décharge de l'appareil. Cette valeur est liée à la capacité de la poudre à s'écouler après compactage.
    • Résistance au réallumage : capacité de la mousse à résister à la destruction par le combustible et la chaleur ; mesurée en minutes.
    • Sédiments : c'est la mesure de la quantité de particules insolubles contenues dans un émulseur. Les émulseurs synthétiques n'ont pas de sédiments ; les émulseurs protéiniques en contiennent, et leur quantité a tendance à augmenter au vieillissement.
    • SF : Solvent-Free : Emulseur Sans Solvant : il s'agit d'un émulseur qui ne contient aucun solvant.
    • Solution moussante : mélange d'eau et d'émulseur.
    • Synthétique : se dit d'un émulseur dont la base moussante est tensioactive.
    • Système d'attaque combinée : système pour utilisation simultanée de poudre et de mousse.
    • Taille des gouttes : il s'agit du diamètre des gouttelettes d'eau. Pour une pulvérisation ordinaire, le diamètre est de 5 mm. Pour les systèmes Haute pression, le diamètre est de 40 microns.
    • Taille des Particules
 : Se réfère à la taille des particules de la poudre micronisée.
    • Taux d'application : quantité de solution moussante par unité de surface à appliquer pour éteindre un feu. C'est une valeur fondamentale à connaître car un taux trop faible ne permet pas d'obtenir l'extinction.
    • Taux critique : 
C'est le taux d'application minimum donné en débit de solution moussante par unité de surface pour éteindre un feu. Il est exprimé en litre/minute.mètre carré ou en US gallons / minute.pied carré.
    • Temps de contrôle
 : Temps estimé pour éteindre 90% d'une surface en feu.
    • Temps d'extinction
 : Temps nécessaire pour éteindre complètement une surface en feu.
    • Tension superficielle : ceci quantifie l'énergie pour augmenter la surface de la solution moussante à l'interface liquide-air.
    • Tension interfaciale : ceci quantifie l'énergie pour augmenter la surface de la solution moussante à l'interface liquide-liquide.
    • Tensioactifs : composés chimiques qui possèdent au moins une propriété tension active. Les tensioactifs constituent une famille chimique très importante (plus de 7000 produits). Les 4 propriétés d'activité de surface sont :
      • Dispersion: action de surface d'un liquide sur un solide
      • Emulsion : mélange de deux liquides non miscibles
      • Mouillage : action de surface d'un liquide sur un solide
      • Moussage: action de surface d'un liquide dans un gaz (l'air)
    • Tensioactifs fluorés : composés chimiques formés d'une partie perfluorée et d'une partie hydrophile. Ils possèdent des propriétés uniques : tension superficielle très basse, insolubilité, résistance aux températures élevées. Ces propriétés expliquent leur utilisation dans les émulseurs.
    • Toxicité : évaluation des caractéristiques mortelles et/ou dangereuses du produit pour la faune et la flore.
    • Traitement hydrophobique : huile de silicone.
    • UL 162 : Norme Américaine pour les émulseurs.
    • Vieillissement : Technique de laboratoire pour mesurer l'évolution d'un émulseur au stockage dans la durée.
    • Viscosité : Les émulseurs sont classés comme newtoniens ou pseudo plastiques.
      • Une viscosité newtonienne signifie que la viscosité dépend uniquement de la température. Un exemple parfait est l'émulseur AFFF, qui se comporte comme l'eau.
      • Une viscosité pseudo plastique indique que la viscosité dépend de la température et de l'état d'agitation. Ces émulseurs sont des gels visqueux.
  • -

  • -

  • -

  • -

© 3F 2012 / SITEMAP / LEGALS INFORMATION